Le petit semeur (1)

Le petit semeur

Bonjour, moi c’est Oscar. Tu ne me connais pas encore mais tu vas voir on va très vite bien s’entendre toi et moi. Plein d’aventures me sont arrivées et j’ai envie de te les raconter. Alors, tu es prêt ? On y va…

L’histoire se déroule à la campagne. J’y étais pour les vacances. Chaque année je passais quelques semaines chez papy et mamy. Ils m’accueillaient dans leur maison qui se trouvait au milieu des champs. Oui, juste au milieu avec rien autour. Même pas un épis de blé ou de maïs. Rien ! Les journées me semblaient longues. Alors pour que je ne m’embête pas trop, souvent je partais me promener. Je n’allais jamais vraiment loin car je craignais trop de m’égarer. Au cours d’une de mes nombreuses ballades, m’arriva un truc extraordinaire. Je trouvai sur mon chemin plein de petites graines. Bon là, rien d’extraordinaire. Je vous rappelle que l’on est sur un champs. Mais en m’avançant, je constatai que certaines de ces graines avaient grandi. Tandis que d’autres étaient restées juste des graines. Comme j’avais envie de comprendre ce phénomène, je demandai à mon papy la raison de tout cela. Il me répondis que cela avait toujours été comme ça. Que les graines apparaissaient et disparaissaient sans qu’on ne sache pourquoi. Que certaines grandissaient et d’autres pas. Comme cette explication ne me suffisait pas, je décidai d’en avoir le coeur net et parti à la pêche aux indices. Je découvris ainsi de petites traces de pas. Des traces minuscules. Je ne parvenais pas à distinguer s’il s’agissait celles d’un petit rongeur ou d’un oiseau. Mais toutes ces traces menaient vers un même endroit. Je les suivis donc et me retrouvai nez à nez avec un trou. Un petit trou qui me semblait très profond vu que je n’en voyais pas la fin. J’avais bien envie d’aller voir ce qui se passait là-dedans mais j’étais trop grand pour parvenir à rentrer dans ce trou qui lui était minuscule. Tout à coup, je sentis comme un bruissement d’ailes sur mon épaule. Et en effet, un oiseau venait de se poser. Dans son bec, il tenait quelques graines qu’il fini par déposer sur ma main. Je le regardai. Interloqué, j’avais l’impression qu’il tentait de me faire comprendre quelque chose. Je me dis que s’il avait déposé ces graines dans ma main c’était pour que j’en fasse usage. Et que fait-on généralement avec des graines ? On les mange. Je décidaidonc d’en goûter une. A peine avalée, je me sentis tout bizarre. la tête commençait à me tourner et je me retrouvai avec une drôle de sensation, la même que lorsqu’on se trouve sur un carrousel et qu’il tourne très vite. Après quelques instants, je retrouvai mes esprits mais je constatai que quelques chose venait de changer. J’avais complètement rapetissé. Enfin, il m’était possible de rentrer dans le trou et d’aller voir ce qui s’y passait. Il ne fallu pas attendre longtemps pour que je décide de sauter à l’intérieur. Je me retrouvai comme dans un énorme toboggan interminable. Je glissais à une vitesse impressionnante. Jamais, je pensais que cela pouvait s’arrêter jusqu’au moment où devant moi une lumière se rapprochait. Mon corps se souleva pour atterrir sur un large tapis de feuilles vertes. Enfin, je me sentais à l’abris. Rassuré. Mais cela ne dura pas longtemps. Car très vite, j’entendis des pas. Mais il s’agissait de pas de course. Un peu le genre de course comme lorsqu’un troupeau de buffles s’apprête à vous foncer dessus. Mais ce ne pouvait pas être cela vu que j’étais devenu plus petit qu’une tige de pissenlit. Je découvris à ma grande stupeur une armées de scarabées. Pris de panique, je voulus m’enfuir. Et c’est alors que l’un d’entre eux se dressa devant moi.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s