Chercheur d’étoiles

Au milieu d’une nuit noire et obscure, il regarde les étoiles avec le souhait un jour de figurer parmi elles.

Il tente par un mouvement lent d’en saisir une mais comprend qu’une étoile ne s’approprie pas.

 

Elle brille pour tout le monde.

Alors, il redescend sur Terre et face à lui se dresse un ciel lumineux et flamboyant où chaque astre brille pour en donnant ce qu’il a de plus étincelant en son sein.

Il se dit qu’il aurait été bien ingrat de ne pas vouloir partager cette immense espace avec les autres êtres qui peuplent la planète.

Alors, comme si pour lui il s’agissait d’une évidence, il décide de s’offrir lui même en sacrifice à cette humanité.

D’homme il passe à lumière et s’envole au milieu de celles qu’il chérit tant pour offrir enfin à chaque âme ses plus beaux atouts.

Là haut, au firmament de la voute céleste, il siège désormais auprès d’elles et aperçoit chaque parcelle de terre s’illuminer au moindre de ses regards.

Publicités

A l’origine

Lorsque l’âme d’un être s’en retourne vers ses origines, c’est comme si l’eau d’un glacier une fois fondu s’en retournait à la mer. Il est de ces voyages qui s’accomplissent dans le plus profond des silences. Loin des bruits de la ville, des émotions retentissantes et du brouhaha des coeurs qui s’invitent à la représentation de la vie. Alors celui qui cherche la rédemption retrouve la grandeur de son royaume qu’il pensait enfoui pour toujours au fond d’une vallée que seuls les explorateurs de l’existence visitent de temps en temps. Tels des chasseurs de proies, armés par des lances bien taillées, agiles comme des singes sautillant de branche en branche, ils s’en vont. S’enfonçant plus profondément dans la forêt obscure, ils retrouvent le temps d’une lueur ce qui faisait frémir leur bonheur d’antan. Mais cette lueur ne brille jamais longtemps et c’est déçu qu’ils reprennent leur route ne sachant jamais où leurs chemins vont les mener. Plein d’ardeur ces visiteurs du futurs ont compris que les routes qu’ils empruntent ont une seule et même destination. Celle de leur révéler que le souffle de vie qui coule en eux n’est régit par aucun organe vivant mais qu’une force évanescente brille au fond de leurs ténèbres. Rassurés, ils s’en vont gaiement, le sourire aux lèvres. La vie n’a jamais de fin pour eux.