Ce matin mon fils m’a donné une grande leçon de vie.
Il avait oublié de ramener ses affaire d’école pour faire son devoir.
Il s’en voulait terriblement et avait peur de la réaction de son institutrice.
Il m’a fait comprendre que chacun de nous avait droit à l’erreur, à se tromper.
L’enfant avant de pouvoir marcher est bien tombé plusieurs fois.
Cela m’a rappelé une célèbre parole de jésus: que celui qui n’a jamais commis une faute (une erreur) jette la première pierre.
Le sentiment de culpabilité fait partie de ce monde.
Cessons donc de nous culpabiliser ou de culpabiliser autrui parce qu’il ou elle n’est pas parfait (tel qu’on voudrait qu’il soit).
Nous avons le droit à cette imperfection car celle-ci a sa raison d’être.
Car sans l’imperfection, la perfection ne peut exister.
Publicités

Tous les événements de l’existence n’ont selon moi qu’un seul objectif,
celui de nous faire accepter la vie telle qu’elle se présente à nous.
Il ne s’agit pas de rester passif mais simplement de cesser toute lutte,
tout désir de contrôler et ainsi être juste présent à ce qui est.