Recherche de la vérité

Qu’il m’est point simple d’ouvrir les yeux. Qu’il me semble plus facile de m’attacher à des croyances. Tout cela finalement fait l’affaire de toutes ces personnes qui me vendent leur enseignement. Je me vois au travers d’elles et je perd toute cette profondeur qui réside en moi. Il m’est certes plus facile d’accepter tout ce qu’un maître spirituel a à m’offrir. Je bois ses paroles. Je m’en délecte. Je fini même par m’y noyer. Plus de raison de penser par moi même, les autres le font tout aussi bien à ma place. JE me rend la vie moins pénible car quelqu’un d’autre me mâche le travail. Il est temps que je cesse de croire à ce que l’on me dit mais que je me fie plutôt à ma propre compréhension. Car à partir du moment où je recherche la vérité et que je pense la détenir au travers de celle d’un tiers, c’est bien à partir de ce moment là que je m’en éloigne…

Publicités

Arnaud Desjardins

– « Ce à quoi je peux vous amener, c’est à vous poser, vous, la question de ce que nous appelons « la vie et la mort ». Est-ce que je peux arriver, moi, à une certitude qui soit la mienne, maintenant, et non pas chercher dans des textes dont aucun ne peut vraiment me prouver ce qu’il me dit ? Vous ne pouvez trouver le secret de la mort que si vous trouvez le secret de la vie et le secret de l’être. »

– « C’est en nous qu’il y a quelque chose à transformer. »

– « La spiritualité, c’est ce qui transcende les oppositions et les conflits. »

– « Plus on voit de la folie autour de soi plus on a la nostalgie de la sagesse. »

– « Vous n’avez pas peur de la mort, vous avez peur de la Vie. »

– « L’homme libéré sait qu’il n’est pas libre. Et l’homme non libéré se croit libre. »

– « Le but de la voie est toujours la mort de celui qu’on a été afin de vivre à un tout autre niveau. »

– « Plus on vit moins on pense, plus on pense moins on vit. »

– « Il faut remplacer ses exigences par des préférences. »

– « Etre, c’est être libre d’avoir, libre du désir d’avoir, de quelque avoir qu’il s’agisse, matériel, mental, émotionnel, intellectuel, et même spirituel. »

– « Tout ce qui vient à vous vient à vous parce que vous l’avez attiré; tout ce qui vient à vous vient à vous comme un défi et comme une opportunité. »

– « Le rire pur, le rire d’enfant, commence avec lapleine acceptation de nos erreurs et préjugés. »

– « Le bonheur, on ne le trouve pas, on le fait. Lebonheur ne dépend pas de ce qui nous manque, mais de la façon dont nous nous servons de ce que nous avons. »

– « Toutes les actions ou prétendues actions sontaccomplies dans le but d’échapper à la souffranceet d’atteindre le bonheur. »

– « Le mental voit tantôt le bien, tantôt le mal, mais la vision de la Vérité ne voit que le bien. »

– « Si vous voulez être libre de vos émotions il fautavoir la connaissance réelle, immédiate de vos émotions. »

– « Le paradoxe, ou la clé, ou l’attrape-nigaud, c’est que l’affirmation de notre volonté est le fondementde notre esclavage, tandis que notre soumissionest la condition de notre liberté. »

– « Vous avez peur de vivre parce que vivre c’estprendre le risque de souffrir. »

– « Un homme est d’accord pour souffrir du froid s’ilveut explorer le pôle Nord. »

Ne doute plus…

Ne doute pas. Ne doute pas de qui tu es car tu es beau. Oui, simplement beau mais ce beau englobe tout. Tu es parfait dons ton essence. Tu es juste encore un aveugle mais un aveugle prêt à recouvrer la vue. Tu es si prêt de la recouvrer mais tu en as encore peur. Peur de voir ce qui tu es réellement. Peur d’être la proie des chacals qui ne t’accepteraient pas tel que tu es. Le monde a besoin de toi et tu as besoin du monde. Chaque jour qui passe tu le sers admirablement bien et il t’en récompense de manière parfaite en t’envoyant les êtres qu’il te faut rencontrer et ce au moment opportun. Ne doute plus de toi. Ne doute plus de ce que tu peux apporter aux autres. Tu leurs es d’une grande aide. Tu fais partie de leur chemin. Nous sommes tous les messagers des autres et chacun a son message à délivrer. Il demeure en lui, là quelque part où il n’a encnore jamais été regarder. Ouvre tes yeux intérieurs, pose ton regard et lis la vie qui coule en toi. Tu y découvriras ce qui te fait vibrer. Tu découvriras ta mission, celle que tu as à accomplir ici sur cette terre. Non, personne n’es inutile même le criminel a son utilité dans ce plan parfait. Remercie le car grâce à lui tu as compris que l’amour était le plus noble de tous les sentiments. Souhaite lui de s’ouvrir lui aussi un jour à ce sentiment et prie pour lui. Aime le car il t’a délivré son message même si pour se faire il a du commettre quelque atrocité. Ne doute plus de toi, ne doutes plus des autres. Tu as un don en toi. Un magnigique don, celui d’aimer. Mais dans ce « aimer » est englobé toute une serie de bienfaits qu’il te faut offrir aux autres. Reçois les. Accepte les et offre les.