A l’origine

Lorsque l’âme d’un être s’en retourne vers ses origines, c’est comme si l’eau d’un glacier une fois fondu s’en retournait à la mer. Il est de ces voyages qui s’accomplissent dans le plus profond des silences. Loin des bruits de la ville, des émotions retentissantes et du brouhaha des coeurs qui s’invitent à la représentation de la vie. Alors celui qui cherche la rédemption retrouve la grandeur de son royaume qu’il pensait enfoui pour toujours au fond d’une vallée que seuls les explorateurs de l’existence visitent de temps en temps. Tels des chasseurs de proies, armés par des lances bien taillées, agiles comme des singes sautillant de branche en branche, ils s’en vont. S’enfonçant plus profondément dans la forêt obscure, ils retrouvent le temps d’une lueur ce qui faisait frémir leur bonheur d’antan. Mais cette lueur ne brille jamais longtemps et c’est déçu qu’ils reprennent leur route ne sachant jamais où leurs chemins vont les mener. Plein d’ardeur ces visiteurs du futurs ont compris que les routes qu’ils empruntent ont une seule et même destination. Celle de leur révéler que le souffle de vie qui coule en eux n’est régit par aucun organe vivant mais qu’une force évanescente brille au fond de leurs ténèbres. Rassurés, ils s’en vont gaiement, le sourire aux lèvres. La vie n’a jamais de fin pour eux.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s