Accepter la vie

« Accepter la vie, c’est accepter l’impermanence et la vacuité du soi. La racine de la souffrance est dans la croyance erronée en la permanence et en l’existence d’un soi individuel séparé. En réalisant cela, chacun s’apercevra qu’il n’y a ni naissance ni mort, ni création ni destruction, ni un ni plusieurs, ni intérieur ni extérieur, ni grand ni petit, ni impur ni pur. Ce ne sont que des fausses distinctions crées par l’intellect. Si un être accède la nature vide de toute chose, il transcendera toutes les barrières mentales et sera libéré du cycle de la souffrance ».

« Sur les traces de Siddharta » de Thich Nhat Hanh

Le présent

« Le Passé a vécu,
Le Futur n’existe pas encore,
Le Présent nous tend les bras,
Sachons le cultiver,
Sachons le saisir,
Demeurons en sa présence,
Inspirons et expirons son souffle,
Vivons le en pleine conscience. »

Moi