Bien et Mal – Bonheur et Souffrance

De la souffrance naît la libération
Des nos erreurs naissent nos plus grandes réussites.

Le bien ne peut aller sans le mal.
Le mal ne peut aller sans le bien.
Le mal fait partie du bien,
Comme le bien fait partie du mal.

La plus grande joie se présentera au-delà de nos plus grandes déceptions.
Le plus grand bonheur sera engendré par nos plus grands ratés.

L’un ne peut aller sans l’autre,
L’un ne peut vivre sans l’autre.

Rechercher le bonheur à tout prix,
C’est nier la souffrance.

Vivre par la souffrance,
C’est se refuser au bonheur.

Bonheur et souffrance ne font qu’Un.
Bonheur et souffrance en sont qu’issus d’une seule et même Source.

Bonheur et souffrance sont la Vie.

Celui qui ne pêche pas ne peut attraper de poisson.

Publicités

Chemin

Si l’oiseau s’envole à ta venue,
Si la feuille se déplace sous tes pieds,
Si tu sens le froid brûler te la peau,
Si l’escargot s’en retourne dans sa coquille,
Si l’herbe cesse de repousser après ton passage,
Si la marée monte à chaque déluge,

Ami, c’est que tu t’égares du chemin

 

Souviens-toi

Ne pleure plus petit enfant,
Sèche tes larmes,
Souris à la vie,
Regarde le soleil briller.

Rappelle toi tes douces années,
Remémore toi ces moments d’insouciance,
Où là joie te portait,
Où tu ne cherchais pas à être.

Où tu étais simplement.

Prière

Mon Père, il me semble que ma vie n’est vouée qu’à faire le mal. A chaque personne qui s’arrête un instant chez moi et dont le but n’était que de me donner une parcelle d’amour qu’elle avait en elle, je l’ai fait souffrir au centuple. J’aspire pourtant mon Père à devenir quelqu’un de bon mais c’est comme si je m’empêchais de pouvoir exprimer cet amour. Comme si quelqu’un me soufflait à l’oreille de ne pas exprimer cette nature divine qui sommeille en moi depuis si longtemps. Oh mon Père, je ne cesse de vous décevoir en omettant de respecter mon prochain. Mais comment le pourrais-je alors que je ne me respecte déjà pas moi-même. On me dit qu’il faut aimer l’autre avant de s’aimer soi-même. Mais comment pourrais-je embrasser mon frère si je me sens déjà trop à l’étroit avec les vêtements que je porte.

Oh mon Père, aidez-moi dans cette souffrance.

Amen.