Vivre pour mourir

On cherche tous,
On a tous une vie à construire,
Des pierres à poser,
Des fondations à creuser.

On navigue tous entre deux eaux,
On se traine,
On se ramasse,
On y croit et parfois ça passe
Ou ça casse.

On se bat contre la vie,
On se nourrit de nos défaites,
On oublie toutes nos victoires,
On préfère se taire,
Et cesser de voir.

Culpabiliser est un laisser passer,
Une ouverture,
Au monde de la torture,

On pense qu’il faut être,
Pour dans la lumière paraître.
On oublie que l’on est déjà,
Et que rien n’est nécessaire,
Si ce n’est ce que l’on est.

Tout fait partie de la vie,
Tout est voué à grandir,
Et si on accepte ce défi,
C’est à soi un jour,
Que l’on va mourir.

Toujours

Toujours vouloir,
Toujours atteindre,
Toujours se projeter,
Et ne jamais regarder,
Ce qui est à nos pieds,
Jamais se baisser,
Et ramasser,
Cette pépite d’or,
Que l’on ne croisera peut-être plus,
Qu’au moment de la mort.