Donner et recevoir

Le jardin assoiffé par la chaleur,

Scrute l’horizon et ses premières pluies,

Lui qui se donne corps et âme,

Il rêve de goûter à la fraicheur de ses espaces.

Lorsqu’une première goutte,

Ecrin de lumière tombé du ciel,

S’applatti sur sa terre,

Il s’ouvre tel un océan s’abreuvant des vagues rugueuses.

L’eau coule en lui,

Comme une rivière coule le long des rochers,

Se déverse au sein des racines les plus profondes,

L’énergie déployée ne peut plus s’atténuer.

Et quand le printemps ouvre ses premiers boutons,

Ce petit écrin de paradis,

Donne ce qu’il a de plus beau en lui,

Il rend simplement à la vie,

Ce qu’un jour elle lui a offert en cadeau.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s