Parcours

Parti de rien,

Il s’est perdu en chemin,

Il a vécu mille vies,

Aucune ne lui suffise.

Arrivé dans les terres arides,

Il s’est laissé surprendre par la chaleur,

D’un côté de ce monde il a pris peur,

De tomber dans ce néant aux bastions vides.

Plus loin il a voulu se reposer,

Sur la terre il s’est agenouillé,

Pour goûter à toutes ces senteurs,

Avant que la fin du jour ne se meurre.

Il a cru arrivé au bout du chemin,

Il a vu que ce dernier n’aurait jamais de fin,

Dans la crainte d’aller voir plus loin,

Il s’est figé et le temps s’est arrêté.

Aujourd’hui il a faim de renaître,

Aujourd’hui il entend bien faire vibrer son être,

Lui redonner cet alan,

Pour entendre à nouveau résonner ses chants.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s