En apnée

L’homme a rentré son bétail. La journée a été rude. il n’a fallu que quelques instants pour lui pour s’endormir. De songes en songes, il se retrouve au pays des rêves, au pays où tout devient possible. Là où les payasages ont une âme, se justaposant les uns sur les autres pour n’en former qu’un. Celui de la perfection non dénué de sens. Il avance à reculons, se transporte sur le chemin, ne contrôlant que cette volonté, celle qui lui manque lorsqu’il se tient éveillé. Rampant à même la terre poudreuse, il avale des kilomètres de poussière, manque de sufoquer mais tient bon pour ne pas sombrer. Au loin, se dessine l’horizon. Tout de vert et bleu vêtus, un tableau idyllique se dresse fièrement devant lui. Nul besoin de le modifier, il lui va à ravir. Il reste figé un instant, se retrouve face à lui même et rend grâce à la beauté de ce moment. Chaque jour qui passe est pour lui une réelle souffrance mais chaque matin il repart au combat ne s’avouant jamais vaincu. Ecorché par les épreuves que l’existence lui impose. Meurtri par ce vide qu’il feint de ne pas voir, il a peur de ce que l’avenir pourrait lui réserver. Le jour va bientôt se lever. Il ne veut pas quitter ce pays imaginaire. Il y demeurerait bien encore un moment, profitant de chaque détail, profitant de chaque son. Le réveil ne va pas tarder à sonner. Il prend une profonde inspiration comme le plongeur prêt à rentrer en apnée dans un monde mystérieux dont il n’a pas encore perçu tous les secrets.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s