La vie à l’envers

Exprimer encore et encore,

Ce que l’on a au fond de soi,

Tourner encore et encore,

Et ne jamais s’arrêter,

Perdre le sens de l’équilibre,

Cesser de trouver une raison de vivre,

Se trouver sur le grand manège de la vie,

Et se cramponer à tout ce que l’on peut se cramponer.

Avoir le tourni au contact des éléments,

Se sentir dépasser par le vent,

Se remplir d’air,

Le sentir glisser au plus profond de sa chair,

Prendre tout ce qu’il y a prendre,

Ne rien laisser,

Surtout ne rien laisser.

Je me sens enfermé,

Dans mon monde,

Que je me suis créé,

Il ne tient qu’à moi de m’en libérer.

Mais qu’il n’est point simple,

De faire face à cette réalité.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s