Paix en soi

Lorsque je me tourne vers l’intérieur,

Je n’y vois qu’un champs de bataille,

Où les combattants n’ont point baisser les armes,

Où la peur les anime encore,

Des cadavres gisent sur les terres flétris par la violence,

Amertume, crainte et stupeur,

Honte, désir et culpabilité,

Sont prêt à rendre leur dernier souffle,

La vie qui les anime encore,

N’a pas décidé de s’éloigner d’eux,

Ils se battent pour lancer leurs derniers assauts,

Se recroquevillent au milieu des flammes,

Pour se protéger de la lueur du soleil qui voudrait les atteindre.

Et quand la dernière vague aura livré combat,

Que tous auront décidé de rendre les armes,

Nous pourrons tous signer cet armistice,

Que chacun de nous attend,

Mais n’ose l’avouer à l’autre,

Pensant qu’ils ne sont toujous encore que de farouches opposants,

Que seul un apre combat pourra décider de leur sort.

Oui un jour nous nous réunirons tous,

Nous nous enlacerons,

Nous étreignerons,

Et un sourire se dessinera sur nos visages,

Une lueur s’illuminera dans nos yeux,

Et nous saurons que le jour tant attendu,

Enfin sera arrivé.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s