Le tout et le rien

Vivre,

Et ne par mourir,

comme si l’un,

N’accompagnait pas l’autre.

 

La terre appartient au ciel,

Les étoiles flottent non loin du soleil,

Tout est un,

Point de séparation,

Juste un trait d’union.

 

Un pont imaginaire,

Reliant l’infini au fini,

Créant un mariage mystique,

Entre le tout et le rien.

 

Je ne peux vouloir l’un,

Et rejeter l’autre,

Un coeur ne peut battre,

Si les poumons sont absent.

 

La mort s’enchaine à la vie,

La vie s’enchaine à la mort,

Les deux font partie de l’UN,

L’UN englobant le TOUT.

Le TOUT étant relié à l’UN.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s