Quand

On pense que c’est fini,
Que la vie va enfin commencer,
Que plus rien ne peut arriver,
Et puis un beau matin on déchante,
La symphonie ne joue plus de son instrument,
Les cordes se sont liés contre les cuivres,
C’est le branle bat de combat,
Les deux armées se sont retrouvées,
Elle se font désormais face,
Prêtes à se livrer bataille.
L’assaut commence,
Et encore une fois je chancelle,
Je perds l’équilibre,
Et le voilà qu’il revient,
Ce foutu mal de vivre.
Et cela dure depuis toujours,
Ces chevaliers au sang sombre,
Qui le déverse au sein de mon coeur,
Me prennent à défaut,
Me clouent dans ma peur.
Quand ce combat va-t-il se terminer,
Quand ma vie va-t-elle enfin commencer,
Quand vais-je cesser de chercher,
Quand, quand, quand….

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s