Silence

O toi mon silence,
Ma dulcinée,
Mon âme étincelante.
Je me noie en ton sein,
Je me délecte à ta source,
Tu as à jamais chassé le bruit,
Tu as réservé une place en ton coeur.
O silence,
Imperturbable,
Inerte,
Comme la pluie venant s’égoutter,
Sur le palmier rafraichissant,
J’ai cessé de te chercher.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s