M’évader

Je suis un prisonnier,
Je vis dans ma prison dorée,
Pourtant je voudrais m’en échapper,
Mais qu’il semble compliqué de s’en évader,
Car devant ma geôle,
Sont postés des gardiens,
Ceux-ci se nomment,
Société,
Culpabilité,
Peur,
Education,
Croyance.
Et,
Lorsque je tente de les contourner,
Inévitablement,
Ils me suivent,
Du regard,
Comme mon ombre.
Ils se rappellent à moi,
Ils font que je me remémore,
Qu’il ne faut pas me leurrer,
Car finalement,
Je m’y sens bien,
Dans ma cellule,
J’ai tout le confort,
Je n’ai à pensé à rien,
On pense pour moi,
Je n’ai juste qu’à acquiescer,
Et si d’aventure je m’y refuse,
C’est là que les ennuis commencent,
J’ai tenté de combattre ses gardiens,
Mais je trouve plus fort que moi,
J’ai tenté de les amadoué,
Mais ils ne sont pas dupes,
J’ai aussi essayé de les aimer,
Mais je n’y suis pas parvenu.
Je vois la sortie,
Cette lumière qui n’est pas loin,
Je sais que je m’en approche,
A moins…
Qu’elle ne soit déjà là,
Mais que je ne la vois pas.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s