Promesse éternelle

Aussi loin que vague cette promesse,
D’un jour tous nous rencontrer,
Chacun vole sur son chemin,
Aime cette route qu’il arpente,
S’engage là où il doit être,
Se répend de sa joie et de ses peines,
Erre au milieu des champs de blés,
Se révolte contre l’irrévérencieux,
Se malmène jusqu’à pouvoir aimer,
Rêve d’enfant de cette terre fertile,
Imaginaire puéril de terres enneigés,
Refroidi par la fraîcheur d’un hiver,
Réchauffé par le coeur de l’été,
Virevolte, virevolte,
Etend tes ailes à n’en plus finir,
Rejoins les tiens au milieu des brumes,
Dissipe cette souffrance qui t’enchaîne,
Ne rend pas les armes,
Aime et terrorise la peur,
Rend lui toute l’ombre qu’elle fait planer sur toi,
Espère oh oui espère,
Qu’un jour les hommes s’aimeront,
Qu’ils se réuniront sous un même étendard,
Et s’enlaceront à n’en plus finir.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s