Retour à la vie

Que voulez-vous encore chercher,
Ce que vous avez déjà,
Avec lequel vous vivez ici-bas,
Et qui vous envoie ses rayons de joie.

Vous vous égarez,
A vouloir trouver un chemin,
Vous vous perdez,
A ne retenir que le dernier qui a parlé.

Il n’y a point d’homme,
Qui peut faire la somme,
De tous ces enseignements lus,
De toutes ces années perdues,

Je ne vous dis pas d’arrêter de lire,
Mais si vous ne voulez pas ressemblé,
A toute ces statues de cire,
Ayez l’audace de bouger et de vivre.

Personne ne peut vous l’apporter,
Ni vous le dresser,
Le buffet de la vérité,
Vous fait vous perdre dans la vanité.

A trop vouloir savoir,
Mais à ne jamais pouvoir,
Pour sortir de cette terre,
Et rejoindre enfin votre mère.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s