Ouvrez la porte

La porte n’est pas loin,
Elle est là devant vous,
Vous nargue,
Vous appelle,

Entendez-vous ce cris,
Cette ode à l’amour,
Prenez le temps,
Soyez attentif.

Là regardez,
Ils vous font face,
Les barreaux de votre prison,
Tout de noir vêtu.

Osez les toucher,
N’ayez crainte,
Ils ne vous feront pas de mal,
Osez les aimer.

Vous voyez,
Oui là un peu plus bas,
Il y a ce petit trou,
Cette minuscule serrure.

Et maintenant,
Fouillez dans votre poche,
Bien profondément,
Vous la sentez.

C’est une clé,
Mais pas n’importe quelle clé,
Celle qui vous ouvrira les porte,
Les portes menant à votre nouvelle vie.

Voilà tournez la clé,
Vous entendez ce cliquetis,
C’est le signal,
Allez-y maintenant.

Franchissez le voile,
Franchissez votre peur,
tournez vous vers Lui,
Il vous tend les bras.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s