Pause

Instant pure et lumineux,
Sensations d’abandon et de respect de soi,
Rien n’est plus alerte que le corps enchevêtré dans la terre,
Que le respiration s’entremêlant avec le soulèvement des nimbes de l’aurore.

Joie immuable qui jamais ne repart,
De faire un avec l’univers,
Ni peurs, ni ténèbres m’envahissent,
Délectation pure de ce qui est.

Sens en éveil,
Odeur disparate,
Son inaudible,
Regard pénétrant.

La nature se regarde,
Me nourrit,
Vertige extrême,
Je vole et je rêve.

Energie vivifiante,
De la vie qui ère ici bas,
De la force d’un corps,
Qui se nourrit de la fragilité ambiante.

San jugement ni certitude,
Délectation immédiate,
D’un trésor caché mais retrouvé,
D’une malle perdue dans le désordre d’un grenier.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s