L’ardoise magique

Un jour de printemps alors que la nature était en train de se réveiller, Maximilien décida subitement de partir à la recherche du bonheur. Il pensait que c’était le bon moment pour entamer ce voyage lui qui avait hiberné durant tout l’hiver. Il prépara son paquetage, dit au revoir à sa famille, jeta un dernier coup d’oeil sur ses animaux de compagnie et pris la route. Quelques kilomètres plus loin, il tomba nez à nez sur une roulotte. Son propriétaire qui se tenait à côté d’elle lui fit des signes pour le moins troublant. Il l’invita à monter à l’arrière de sa roulotte et lui dit:

– « Etranger, j’ai ici tout ce qu’il faut pour te rendre heureux. Choisis ce que tu veux et je peux te l’assurer que tu ne le regretteras pas. »

Maximilien choisit une belle ardoise qui lui dit le marchand avait des vertus magiques. Ecris ton souhait dessus et secoue l’ardoise. Il se réalisera. Notre ami écrivit alors: je souhaite être heureux et il entrepris de secouer la tablette. Mais rien ne se passa. Il décida d’aller s’en enqueri auprès de l’homme mais ce dernier avait disparu laissant sa roulotte complètement à l’abandon.

Le voyage se poursuivit. Après quelques heures de marche, Maximilien vit un homme gisant sur le sol. Il s’empressa d’accourir vers lui et lui demanda ce qui lui était arrivé. L’homme lui répondit:

– « Quelqu’un m’a donné une ardoise aux pouvoirs magique capable de réaliser tous mes voeux, je lui ai demandé d’avoir de cesser de penser parce que j’en souffre terriblement et du coup mon cerveau s’est arrêter de fonctionner et je ne parviens plus à marcher. »

Maximilien décida donc de lui rendre service et remis son cerveau en état de marche en réactivant la fonction « pensées ». L’homme le remercia et il repris la route.

A quelques lieux de là, Maximilien se retrouva face à une femme. Elle semblait bouleversée comme si on venait de lui annoncer une mauvaise nouvelle.

– « Que se passe-t-il donc ? », demanda Maximilien. La femme lui répondit: « J’ai rencontré un marchand sur la route qui m’a vendu une ardoise aux pouvoirs magiques. Je lui ai demandé que mon mari soit plus attentionné, qu’il m’aide plus à la maison, qu’il soit aux petit soins pour moi. Du coup, il n’arrête pas de vouloir me faire plaisir. Je ne le reconnais plus et j’ai décidé de m’enfuir de la maison. » Maximilien décida de rendre au mari de la femme éplorée le caractère qu’il avait auparavant et la femme rentra chez elle le sourire aux lèvres.

Maximilien était interloqué. Il avait la sensation que tous ces événements avait une signification mais il ne savait pas encore laquelle. Tout d’un coup, il sentit un aigle se poser près de lui. L’animal s’adressa à lui en ces termes:

– « Etranger, aide moi. Un marchand sur la route m’a vendu une ardoise magique. Mon rêve étant de voler parmi les oiseaux, celle-ci m’a transformée en rapace. Je voudrais tellement retrouver mon apparence car je regrette d’avoir voulu devenir quelqu’un d’autre. » Maximilien exauça son voeu et l’homme repris son apparence humaine.

Cette fois-ci, il était clair pour Maximilien que tous ces événements avaient leur signification et il commença à réfléchir. Il en conclu que:

– Le bonheur ne se trouve pas.
– On ne fuit pas la souffrance.
– On ne change pas les autres.
– On s’accepte tel que l’on est.

Mais surtout, on n’a pas besoin d’ardoise magique pour être heureux car on est à soi-même l’ardoise magique de sa vie et de la vie de ceux qui nous entoure.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s