Tu te souviens

Dessine moi un rêve,
Celui d’être moi,
Celui de vivre ce moment,
D’être éternel dans l’instant.

Regarde la beauté de ce jour,
Eclaire l’image de l’amour débordant,
Serein ne regarde plus derrière toi,
Tu es la vie et la vie est en toi.

Mille et une raisons de s’aimer,
De se retrouver enfin chez soi,
De rayonner à la lumière,
De ce royaume enfin accessible.

Léger est le vent,
Qui se cale sur ton épaule,
Qui cesse de t’emporter,
Qui te fait perdre l’équilibre.

Tu ne crains plus la tempête,
Tu ne crains plus la mort,
Car en toi grandit la vie,
Grandit l’amour aux douces senteurs.

Le visage de l’enfant se dessine,
Devant le miroir tu ne peux que l’admirer,
Il te sourit, tu le reconnais,
Depuis toujours tu sais qu’il est toi.

Tu as beau avoir grandi,
Ton coeur a désormais muri,
Il s’est éveillé à la réalité,
Il s’est ouvert au regard de l’amour.

Tu ne crains plus la feuille jauni par le temps,
Tu ne te soucies plus de l’hiver après le printemps,
Tu es finalement arrivé à destination,
Tu n’oublieras plus le refrain de la chanson.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s