Le choix

J’ai vu de mes yeux,
Que je pouvais être heureux,
J’ai entendu la symphonie,
Signant la fin de ma litanie.

J’ai posé des choix,
Celui d’enfin être moi,
J’ai cessé de rêvé,
J’aspire désormais à la liberté.

A la croisé des chemins,
Chacun choisit le sien,
Le premier nous invite à changer,
Le second à nous faire stagner.

Je peux choisir de voir le soleil,
De contempler toutes ces merveilles,
Je peux me tourner vers les nuages,
Et avoir peur de tourner la page.

Je ne pourrai en vouloir qu’à moi,
De me refuser à cette joie,
Et j’aurai beau crier,
Personne d’autre ne détient la vérité.

J’aurai beau en vouloir,
Aux autres… de ne pas m’avoir fait voir,
J’aurai beau les haïr,
C’est seul que je décide de mourir.

Mais j’ai la possibilité de vivre,
Et de ne plus jamais souffrir,
De me lever en héros,
De ne plus me mettre le monde à dos.

Je puis m’arrêter de rêver,
Et de vivre ce que j’ai toujours désiré,
Changer ma perception du monde,
Cesser de voir s’égrainer ces secondes.

Le temps n’as pas d’emprise,
Si c’est la bonne cible que tu vises,
Celle du bonheur,
Qui fera d’elle ta nouvelle valeur.

Ose d’ouvrir à ce mystère,
Qui fait de ta mission sur terre,
Sors de ta bulle de verre,
Et ouvre toi à la lumière.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s