N’ayez pas peur

Chacun s’est choisi un chemin,
une route à emprunter,
une fleur à cueillir,
un arbre à arroser

Le hasard n’est pas de ces lieux,
le vertige a cessé de paraître,
l’envie de s’envoler et de se réaliser,
fait de nous des oiseaux aux ailes déployés.

La nature nous a doté de dons,
elle nous a appris à prononcer notre nom,
à savoir qui on est,
à cesser de vivre comme un niais.

j’ai longtemps navigué,
sur les mers endiablés,
cherchant un refuge,
une île où me reposer.

fuir n’est pas la solution,
car on a tous une mission,
se réveiller de toutes ces illusions,
acquérir une nouvelle vision, une autre dimension.

Tout être est divin,
chacun s’éveillera un beau matin,
pour regarder la vie éclore,
et dire non aux vestiges de la mort.

Et si le voyage est grandiose,
les sacs seront lourds à porter,
mais le jeu n’est pas de gagner,
mais de chacun se retrouver.

L’enfant qui sommeille en nous a envie de jouer,
de ses liens enfin se libérer,
pourquoi encore hésiter,
alors que tout est là déjà à notre portée.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s