Nuages

Ils se dessinent au milieu du ciel,
Se dégustent comme des tartines au miel,
Apaisent comme des voluptes d’encens,
Eveillent le regard de millions de gens.

Ils passent au-dessus des toits,
Font éclore des moments de joie,
De la part d’enfants,
Emerveillés même du mauvais temps.

Leur beauté est vertue,
Leur magnificience se dilue,
Au travers des saisons,
Présent ils le sont à l’unisson.

Ils représentent des images,
Des livres de centaines de pages,
On en raconte des histoires,
Impossible de ne rien y voir.

Ils s’animent en animaux,
Ils n’en font jamais de trop,
Ils egayent les regards,
Il font taire les plus bavards.

Faisant partie d’une immensité,
Personne ne peut les calculer,
Ils vont comme ils viennent,
Ils sont vivant à chaque moment.

Et quand est venu le jour du départ,
Leur destin n’est plus qu’un avatar,
Fini de vivre et mourir,
De leur pleurs ils ne pourront plus souffrir.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s