Cellule de l’illusion

Je reprends ma liberté,
Celle qui me ramène à la source de la vérité,
Je regarde aux alentours,
Cette vie qui m’emprisonnait depuis toujours.

Je pointe mon régard vers l’extérieur,
J’ouvre ces yeux jadis encore fermés,
La lumière se présente à moi,
Je sais que je détiens enfin cette foi.

Si la peur est ma plus grande ennemie,
La crainte d’être seul la surpasse en tout,
Livré à cette vie de souffrances,
J’ai trop cherché à vouloir paraître.

Enfin apprendre à être,
Enfin réalisé qui je suis,
M’échapper de cette cage,
De ces barreaux que la vie avait rouillé.

Le chemin est devant moi,
Pourquoi frémir devant tout ce parterre de fleurs,
Pourquoi se raidir devant tant de beauté,
S’ouvrir enfin au monde.

Publicités

Une réflexion sur “Cellule de l’illusion

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s