Montrer la voie

Rencontre mémorable avec Ringu Tulku Rinpoche, grand maître de la lignée Kagyupa. Ma feuille de questions sous le bras, je pénètre dans une pièce aménagée pour l’occasion. Au fond, je le vois assis en lotus sur un siège en bois biseauté. Je le salue chaleureusement et il m’invite à m’asseoir à ses côtés. Et là, le courant passe directement. Une énergie indescriptible émane de cet être. Son sourire irradie, sa stature désigne en lui une grande confiance. Il m’écoute, sans juger.Il rit parfois. Il me donne des pistes mais les réponses, c’est à moi de les trouver. Je me détends, comment pourrait-il en être autrement. Au fil des minutes, je prends conscience de la chance que j’ai d’être en présence d’un tel être. J’en perds le fil de mes idées. Un petit coup d’œil vite faite sur le pense-bête. Qu’importe, je suis là en sa présence et c’est bien là le principal. Arrive le moment fatidique de ma question : acceptez de me faire prendre refuge à vos côtés ? Et là, telle une merveilleuse ode à la joie, un oui salvateur sort de sa bouche. Mon bonheur est intense.

Dans quelques jours, je remettrai mon esprit entre les mains du Bouddha, du Dharma et de la Sangha. Je m’en remettrai au Bouddha, celui qui a réalisé la compassion et la sagesse ultimes et qui dans sa grande bonté et son amour incommensurable a offert aux hommes le chemin pour parvenir à la libération ultime. Cette nature, tout homme la possède dans son cœur, il suffit de gratter les nombreuses couches de souffrances qui se sont accumulées pour la voir réapparaître au grand jour.

Pour parvenir à cette libération, je suivrai ses Enseignements (le Dharma). Je les expérimenterai tout au long de cette vie afin qu’ils fassent apparaître cette vérité ultime tant recherchée et me fasse sortir des steppes arides de l’ignorance.

Parcourant le chemin, je côtoierai des compagnons de route, des grands maîtres accomplis qui par leur érudition et leur grande sagesse me distilleront leurs conseils avisés me permettant de progresser sur la voie que j’ai décidé d’emprunter.

Publicités

Une réflexion sur “Montrer la voie

  1. Dans quelques jours, je remettrai mon esprit entre les mains du Bouddha, du Dharma et de la Sangha. Je m’en remettrai au Bouddha, celui qui a réalisé la compassion et la sagesse ultimes et qui dans sa grande bonté et son amour incommensurable a offert aux hommes le chemin pour parvenir à la libération ultime

    pour moi prendre refuge, c’est entrer chez quelqu’un pour exercer une action
    exemple, une auberge pour manger et dormir; sous un porche pour se protéger de la pluie

    Dans ce cas pour moi prendre refuge c’est entrer dans une sangha pour trouver le chemin pour atteindre la nature de bouddha qui se trouve en moi

    bisous
    thudie

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s