Ego… bonheur…

Il existe de ces petites voix qui, du plus profond de votre esprit, vous incite à abandonner, à remettre en cause ce que vous êtes en train d’entreprendre, à rendre laid ce qui pourrait être tellement beau. Elles sont là sournoises, latentes, prêtes à bondir à n’importe quelle occasion. Pernicieuses, perverses, impromptues. Elles se manifestent quand on ne les attend plus comme un léger murmure qui nous parcoure les oreilles.

Alors on les combat, par tous les moyens. On leur demande de s’abstenir, de ne pas se révéler au grand jour. On les supplie de nous laisser vivre, de nous permettre de respirer, de grandir. On les incite à ne pas nous mettre des bâtons dans les roues. Mais elles s’accrochent encore et encore. Elles en deviennent indéracinables, insaisissables, incontrôlables. Elles peuvent nous détruire si on y prête trop attention.

C’est au moment où on peut enfin être heureux, où l’on pourrait finalement toucher ce bonheur qui peut sembler inaccessible, que l’on saborde tout, que l’on envoie tout valser par le fond. Avoir confiance, ne pas douter car le bonheur est à la porté de chacun. Mais pas n’importe lequel. Celui qui se façonne, qui se polit. Celui que l’on travaille jour après jour. Celui que l’on affine par l’écoute et la réflexion.

Publicités

Une réflexion sur “Ego… bonheur…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s